algerie

Accueil
algerie

Allocation chômage : Les bénéficiaires astreints à une formation dès octobre - REPORTERS ALGERIE

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 209

 :


Dès le mois d’octobre prochain, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale astreint les bénéficiaires de l’allocation chômage à suivre une formation d’une durée de trois à six mois dans les centres de formation professionnelle en présentiel afin de pouvoir continuer à bénéficier de ladite allocation.

Par Sihem BounabiEn effet, dans une circulaire interministérielle, cosignée par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale et le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels, datée du 15 septembre, des directives ont été données aux directeurs de centre de formation professionnelle et aux directeurs de l’emploi de wilaya de mettre en place sur le terrain des mécanismes de formation de courte durée pour les bénéficiaires de l’allocation chômage.Selon cette circulaire, tous les bénéficiaires de l’allocation de chômage sont tenus de suivre obligatoirement une formation en présentiel pendant une période de 3 à 6 mois. Il est précisé à ce sujet que tout bénéficiaire réticent à suivre la formation est exclu de la liste des bénéficiaires de l’allocation chômage après la première et la deuxième notification.Il est également souligné qu’au bout de trois jours d’absence à la formation, le versement de l’allocation est automatiquement suspendu et si cette absence perdure au-delà de 7 jours sans justifications, le versement de l’allocation chômage est automatiquement arrêté.Il est également précisé dans le document interministériel que cette formation s’adresse à tous les bénéficiaires de l’allocation chômage qui ont le niveau des trois paliers scolaires en l’occurrence primaire, collège et lycée.L’inscription pour bénéficier de cette formation se fera via le site internet «Mihnati» et en même temps que l’inscription sur le site de l’allocation chômage de l’Agence nationale de l’emploi (Anem).Des directives ont également été données aux directions de l’emploi de wilaya d’identifier, de définir et de transmettre au ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels la liste des métiers, notamment les métiers déficitaires sur le marché du travail, pouvant faire l’objet d’une formation au profit des bénéficiaires de l’allocation chômage.Le service public de placement est tenu de transmettre la liste nominative des candidats devant bénéficier d’une formation de courte durée aux services du ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels.Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels est tenu d’organiser des sessions de formation au profit des bénéficiaires de l’allocation chômage, selon les listes, les profils des candidats et les offres d’emploi proposées par le service public de placement. La gestion pédagogique de la formation professionnelle qualifiante est assurée par les établissements de formation et de l’enseignement professionnels, conformément à la réglementation en vigueur. Les bénéficiaires de l’allocation chômage concernés par la formation de courte durée sont tenus informés du lieu de déroulement de la formation ainsi que le calendrier y afférent. La formation de courte durée est sanctionnée par un certificat de qualification professionnelle, délivré par les services du ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels.Il est à noter que cette mesure intervient dans un contexte marqué par un net recul des inscriptions dans les centres de formation professionnelle ayant atteint, selon certaines sources, jusqu’à 50% de diminution de nouveau inscrits incombant cela a une conséquence directe de l’augmentation sensible de l’allocation chômage qui démotive une certaine catégorie à suivre des formations.Ainsi, afin d’encourager la réinsertion professionnelle des demandeurs d’emploi les bénéficiaires de l’allocation chômage répondant aux profils exigés dans l’offre d’emploi, peuvent bénéficier d’une formation de courte durée, selon le programme et les moyens des établissements de formation, notamment dans les métiers déficitaires sur le marché du travail, auprès des établissements de formation et d’enseignement professionnels durant laquelle ils continuent de percevoir l’allocation chômage.Selon les derniers chiffres dévoilés, depuis le 28 mars dernier date de l’approbation de l’allocation chômage, dont le montant a été fixé à 13 000 DA, près de deux millions de personnes ont bénéficié de cette allocation. <


Article publié le jeudi 22 septembre 2022
209 lectures

Infos par pays