Actualités : burkina

Faîtière unique des transporteurs routiers du Burkina : Sidi Mohamed Haïdara et Mamadou Touré se disputent la présidence de la section des Hauts-Bassins - leFaso.net
Sidi Mohamed Haïdara (président destitué) et Mamadou Touré (nouveau président par intérim) se disputent la présidence de la Faîtière unique des transporteurs routiers du Burkina, section Hauts-Bassins (FUTRB/HB). En effet, Mamadou Touré qui, jusque-là était le 2e vice-président du bureau de la FUTRB/HB, a été désigné par ses pairs, président par intérim de la structure. Ce, après avoir destitué l’ancien président Sidi Mohamed Haïdara qui, de son côté, reste collé à son fauteuil.

L’on se souviendra que le 22 octobre 2022 à Bobo-Dioulasso, Mamadou Touré, 2e vice-président de la FUTRB/HB d’alors, a été désigné par les transporteurs routiers de la région, pour assurer l’intérim de la présidence de la faîtière. Ce, après avoir désavoué l’ancien président Sidi Mohamed Haïdara. C’était au cours d’une rencontre d’information tenue par les transporteurs de la région des Hauts-Bassins qui a connu la participation de centaines de participants. Au cours de cette rencontre à l’allure de procès du président Sidi Mohamed Haïdara, les participants ont décrié sa mauvaise gestion.

A en croire les acteurs, en trois années de gestion du président Haïdara, la section des Hauts-Bassins de la FUTRB n’a toujours pas de siège. « C’est le bureau personnel du président qui faisait office de siège de la structure. Pendant trois ans, si vous n’avez pas pu mettre en place un siège, cela veut dire que vous n’avez pas travaillé. Car le travail commence par la mise en place du siège. Pendant trois ans, nous n’avons pas eu une gestion vertueuse des finances qui puisse permettre à la faîtière d’évoluer étant donné que le trésorier n’a jamais encaissé de l’argent. Les cotisations et les amendes ne sont jamais reversées au niveau de la trésorerie », a déploré El hadj Hamidou Zerbo, vice-président national, chargé de la prospective de la FUTRB.

Selon lui, la gestion du président Haïdara n’était pas conforme aux textes de la structure. « La faîtière n’a pas de compte bancaire, il n’y a pas de rencontres des membres, ni de bilan financier et certaines décisions sont prises de manière unilatérale par le président (…). Le président Haïdara dit que la faîtière lui doit dix millions de francs CFA. Nous ne pouvons pas comprendre cela, c’est pourquoi nous lui avons demandé de fournir son rapport pour expliquer comment il a dépensé ces dix millions au compte de la faîtière. Et nous estimons à plus de 50 millions ce qu’il doit à la faîtière au regard des cotisations et amendes qui ont été versées à son niveau pendant trois ans », a expliqué El hadj Hamidou Zerbo.

Avant de poursuivre : « A l’installation de la délégation portuaire à Abidjan, un chèque de deux millions lui a été remis et ce chèque n’a jamais été reversé au niveau de la trésorerie depuis le mois de novembre 2021. Donc nous disons que trop c’est trop. C’est pourquoi nous avons décidé de prendre notre responsabilité par rapport à sa gestion ». En effet c’est suite à l’échec des nombreuses démarches envers le mis en cause en vue de l’amener à revoir sa gestion que les transporteurs de la région des Hauts-Bassins ont décidé à l’unanimité de prendre leur destin en main. Ainsi, ont-ils décidé de procéder à sa destitution en son absence à cette rencontre. Les 17 membres du bureau présents sur 21 que compte le bureau régional, se sont alignés en faveur de cette décision.

Ainsi, après avoir destitué le président Haïdara, les acteurs du transport ont procédé à la désignation d’un président par intérim à la personne de Mamadou Touré qui, jusque-là, était le 2e vice-président du bureau. Ce dernier est chargé de conduire les activités du bureau régional des Hauts-Bassins de la FUTRB jusqu’aux prochains élections. Aussitôt porté à la tête de la faîtière, le nouveau président par intérim dit mesurer l’immensité de la tâche à lui confiée. Pour la réussite de cette mission, il a souhaité l’accompagnement de tous les acteurs, afin de relever les nombreux défis.

Sidi Mohamed Haïdara balaie les accusations

Le président déchu conteste cette décision et affirme être toujours président de la faîtière dans les Hauts-Bassins. Joint au téléphone pour une première fois, le président Sidi Mohamed Haïdara s’accroche à son fauteuil et balaie d’un revers de main les accusations à son encontre. « Je suis et je demeure le président de la section des Hauts-Bassins de la faîtière unique des transporteurs routiers du Burkina », nous avait-il déclaré au téléphone, en attendant de nous accorder une interview.

Dans la dynamique d’avoir sa version des faits, nous avons entrepris plusieurs démarches dans le but d’avoir une interview avec le président Sidi Haïdara. Malheureusement, toutes nos tentatives pour le rencontrer sont restées vaines jusqu’à ce jour. En attendant le bureau national qui doit trancher, la section des Hauts-Bassins de la faîtière unique des transporteurs routiers du Burkina a deux présidents.

Romuald Dofini Lefaso.net

Article publié le mardi 22 novembre 2022
175 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 175
Chargement...