Actualités : burkina

Burkina : Les acteurs du secteur de l’énergie présentés aux journalistes | AIB - Agence d'Information du Burkina
Burkina-Energie-Atelier

Burkina : Les acteurs du secteur de l’énergie présentés aux journalistes

Koudougou, 20 déc. 2021 (AIB)-Le directeur des Affaires juridiques et du contentieux de l’Autorité de régulation du secteur de l’énergie (ARSE) Léonard Sanon a présenté lundi, à Koudougou, aux journalistes, les différents acteurs du secteur de l’énergie avec en tête l’État.

L’État, les collectivités territoriales, les coopératives d’électricité sont entres, les acteurs du secteur de l’énergie, a cité lundi, le directeur des Affaires juridiques et du contentieux de l’ARSE, Léonard Sanon.

 »L’énergie ne suffit pas donc il faut permettre aux gens de produire pour eux-mêmes et même pour vendre. Pour cela, il faut se faire délivrer un titre  », a-t-il affirmé.



Les missions des différents acteurs, les conditions de distribution, d’importations et d’exportations de l’énergie ont été aussi évoqué par M. Sanon.

Léonard Sanon a présenté la première communication de l’atelier d’information et de formation des journalistes sur la régulation et les missions de l’ARSE prévu du lundi au mercredi à Koudougou.

Dans la phase des questions, Léonard Sanon a expliqué que dans les rapports entre le fournisseur d’électricité et les consommateurs, il y a un contrat qui oblige l’un à fournir l’électricité à l’autre qui doit à son tour, s’acquitter de sa consommation.

Si l’un ne respecte pas les clauses du contrat à l’image de la SONABEL au vu des récurrents délestages que subit les consommateurs, il doit être sanctionné et la partie brimé doit être dédommagée.

Léonard Sanon a reconnu qu’une des missions de sa structure, c’est de défendre les droits des consommateurs.

A cet effet, un service existe au sein de sa direction pour cette tâche.

 » Malheureusement  », a-t-il reconnu, ce service n’est pour le moment pas  » fonctionnelle  ».

Dans un avenir proche, l’objectif de l’ARSE est d’arriver à sanctionner les parties qui ne respecteront pas les termes du contrat, selon Léonard Sanon.

Agence d’information du Burkina

WIS/az


Article publié le lundi 20 décembre 2021
402 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 402
Chargement...