Votre présence web complète à moitié prix !
sur le pack
Présence Web.
Présence web de base
à 25 EUR TTC !
Actualité des ONG - Associations Pakistan : RSF exige le rétablissement de la diffusion de Geo TV | RSF Depuis plus d’une semaine, la diffusion de Geo News, la principale chaîne d’information du ...
Jeunes en Actions Sans Frontieres au Togo
 Les objectifs de l’Organisation sont de :  promouvoir l’éducation des jeunes et des enfants par une prise en charge  procéder à la formation professionnelle aux jeunes  promouvoir l’éduc
Ong et Associations d'afrique
Actualités-News
Ressource associée

Pakistan : RSF exige le rétablissement de la diffusion de Geo TV | RSF

Depuis plus d’une semaine, la diffusion de Geo News, la principale chaîne d’information du Pakistan, est suspendue par les opérateurs de câble dans la majeure partie du pays, sur ordre informel de l’armée. Reporters sans frontières (RSF) condamne cette suspension illégale et appelle les autorités à rétablir la diffusion de la chaîne. Depuis début avril, le réseau de télévision Geo TV est bloqué sur la majorité du territoire pakistanais, y compris à Lahore et à Karachi. Selon son directeur exécutif Ibrahim Rahman, les cinq chaînes du groupe, dont Geo News, principale chaîne d'information du Pakistan, ont cessé d’émettre dans au moins 80% du pays. Le gouvernement d’Islamabad nie être à l’origine de ce blocage, à l’instar de l’autorité de régulation des médias, la PEMRA, qui, dans un communiqué publié lundi dernier, a exigé des opérateurs de câble le rétablissement de leur diffusion. Tous les regards se tournent vers les autorités militaires, dont les activités font régulièrement l’objet d’enquêtes de la part du réseau télévisé. Ce sont elles qui, dans chaque district, ont la main sur les réseaux câblés et contrôlent donc la diffusion de Geo TV, déjà bloquée dans les zones de cantonnement de l’armée depuis le mois dernier.



A cela s’ajoute la tentative d’agression qui a visé Saleem Safi, présentateur sur Geo News, le 4 avril dernier à Islamabad : deux hommes armés ont tenté de s’introduire dans son domicile, s’en prenant violemment au garde de sécurité qui surveillait la résidence du journaliste. Cet incident s’est déroulé peu après la publication d’un article de Saleem Safi accusant les militaires de vouloir influencer les prochaines élections prévues pour l’été 2018.



“Le blocage continu de Geo TV et cette attaque contre l’un de ses journalistes est une nouvelle preuve, s’il en fallait, de l’emprise totalement hégémonique des militaires sur le pouvoir civil, regrette Daniel Bastard, responsable du bureau Asie-Pacifique de RSF. A quelques mois des élections générales, l’état-major doit donner de sérieux signes en faveur de la liberté de la presse pour que le débat démocratique puisse avoir lieu, à commencer par le rétablissement des fréquences de Geo TV. Si les voix indépendantes ne sont pas respectées, le Pakistan ne pourra plus se prévaloir du pluralisme médiatique et s’enfoncera irrémédiablement dans une dictature militaire pure et dure.”



Ce n’est pas la première fois que la diffusion de Geo TV est bloquée : en juin 2014, la chaîne d’information a été suspendue après que l’un de ses présentateurs a publiquement accusé les services de renseignements pakistanais d’avoir tenté de l’assassiner.



Le Pakistan est classé 139ème sur 180 pays dans l’édition 2017 du Classement mondial pour la liberté de la presse établi par RSF.


Article publié le mercredi 11 avril 2018