Le magazine culturel

Accueil - Archives - Inscrivez-vous -
Newsletter

Sathoud Ghislaine : Droits des femmes : Vers une société égalitaire ?

Publié le lundi 26 mars 2007 par webmaster

Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments   Partagez sur  Delicious Partagez sur  Facebook Partagez sur  sur Digg Partagez sur  Wikio Partagez sur  Twitter Partagez sur  Blogmarks
Lectures : 4049
Les femmes dénoncent les injustices et veulent obtenir des droits. Malgré les nombreux gains, il apparaît que la lutte est bien loin d’être terminée. Elles ne luttent plus seulement pour obtenir des gains. Elles luttent également pour préserver ce qu’elles ont déjà.
La rapporteuse spéciale de l’ONU sur la violence contre les femmes Yakin Ertürk évoque cette menace pour les droits des femmes :
« Oui, sans aucun doute. Depuis la conférence de Pékin en 1995, il y a une tendance fortement conservatrice dans le monde. Le conservatisme n’est pas l’ami des femmes : leurs droits en matière de sexualité et de procréation sont notamment menacés. Lors de la conférence qui s’est tenue dix ans après Pékin, il n’y a pas eu de négociation sur un document commun car il existait une crainte réelle qu’il représente un retour en arrière par rapport à celui signé dix ans plus tôt. » (1)
En effet, les organismes de défense de droit des femmes s’inquiètent et sonnent l’alarme. On constate un risque de recul et même de perte des gains que les femmes ont obtenu après de longues années de lutte.
Les Nations Unies, on le sait, ont joué un rôle important pour accompagner les femmes dans le combat sur la réduction des inégalités qui les défavorisent. Mais, rétablir les inégalités peut paraître comme une menace.
Le constat de Christine Ockrent est révélateur :
« Promouvoir les femmes n’est pas une façon d’amoindrir les hommes, c’est pour nos sociétés la meilleure garantie d’équilibre et de progrès. Il a fallu trois millénaires pour parvenir à ce constat, partagé aujourd’hui par tous les acteurs du développement et appliqué, avec plus ou moins de constance ou d’hypocrisie, par les différents responsables de nos gouvernements et de nos sociétés. » (2)
Rappelons que la promotion des droits des femmes fait couler beaucoup d’encre et beaucoup de salive. Plusieurs polémiques tournent autour de cette question.
Le discours sur l’éducation et les femmes s’intensifie. De plus en plus on parle de l’importance de réduire les inégalités dans ce domaine.
Comme le souligne Cynthia Guttman :
« L’éducation est la clé du développement durable, de la paix et la stabilité au sein des pays et entre les pays, et s’avère donc le moyen indispensable de participer à la vie sociale et économique du 21e siècle, elle-même exposée à une mondialisation accélérée. » (3)
Plusieurs recherchent évoquent la discrimination au niveau de l’éducation. Plusieurs organisations luttent pour éliminer les inégalités entre les filles et les garçons. Il va sans dire que ces inégalités dans l’accès à l’éducation ont des conséquences sur le développement.
L’Éducation est un droit
Il n’est pas superflu de rappeler que la question de l’éducation occupe une place primordiale pour les Nations Unies. La mobilisation sur cette problématique confirme suffisamment l’urgence de s’y attarder.
Concernant la réduction des inégalités, la mobilisation ne date pas d’hier. Le droit à l’éducation était déjà au cœur des débats depuis fort longtemps.
« En novembre 1948, les nations du monde ont élaboré une déclaration relative à la nature et à la portée des droits de l’homme, remarquable dans son détail. Parmi de nombreux autres, le droit à l’éducation a été reconnu pour tous. En outre, il a été déclaré que l’enseignement élémentaire serait gratuit et obligatoire et que l’accès aux études supérieures serait ouvert à tous, en fonction de leur mère (Nations unies, 1948, article 26). Depuis lors, la nécessité de traduire ces engagements dans les faits a continué d’inspirer et d’orienter l’action internationale.» (4)

L’éducation occupe une place importante dans toutes les sociétés. Le lien entre le développement et l’éducation est fort.
Le constat suivant peut éclairer nos lanternes :
«Il y a aussi un puissant argument en rapport avec le développement qui plaide en faveur de la réalisation de l’égalité entre les sexes. Il est clairement dans l’intérêt des citoyens comme de la société d’éliminer les
:: Journée Internationale de la Femme
 
8 mars 2010

8 Mars 2008. Journée internationale de la femme. René BOUSCHET8 Mars 2008. Journée internationale de la femme. René BOUSCHET
Né au cœur des Cévennes à Bessèges (Gard), dans une famille de mineurs, René le révolté a passé sa jeunesse au contact des "gueules noires", parmi les...
:: Publiez sur ce site !
 
Newsletter

Invitation permanente : Vous êtes un Ami D'ici d'ailleurs, vous souhaitez paraître sur ce site, publier vos œuvres, votre collection... dans unes de ces rubriques, c'est facile, cliquez ici