Actualités : RDC

Solidarité : l'association Boboto Land prône l'humanisme | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo


Sandrine Mafalanka Wensa se définit comme étant une bénévole humanitaire de l’association Boboto Land. En appui avec les associations locales en République démocratique du Congo (RDC), elle mène ses actions auprès des personnes vivant avec un handicap ou démunies, considérées très souvent comme des sorciers, et des femmes irrémédiablement marquées à la suite des sévices sexuels qu’elles ont subis du fait de la guerre à l’est du pays.

Il lui a semblé indispensable de tenter de corriger les inégalités de couverture sociale des orphelins, des handicapés et des veuves dans ce pays, en référence  à la France où elle réside.

Afin de financer les réalisations en faveur des personnes vivant avec une faiblesse physique et/ou mentale, l’association recueille des fonds auprès de donateurs ou organise des collectes de vêtements, de jouets ou de petits matériels appropriés. Ces lots sont ensuite acheminés sur place et distribués aux bons soins des associations partenaires telles que l’Orphelinat Hope, la Fondation Mpongo-Love ou parfois des personnalités ayant de relais importants dans l’humanitaire via les réseaux sociaux.

A destination des femmes victimes de viol dans l’est de la RDC, elle édite, depuis 2015, un calendrier « Boboto Land », « Acheter pour aider », mis en vente à travers le monde. Chaque mois de ce calendrier est richement illustré de citations et de photos destinées à l’éducation populaire. Ainsi, la page du mois d’avril dernier comporte la photo de Sandrine Mafalanka Wensa elle même, complétée de la citation suivante de Nelson Mandela : « L’éducation est l’arme la plus efficace qu’on puisse utiliser pour changer le monde ».

L’association Boboto Land, loi 1901 depuis mars 2017, suivant ses statuts, continue de soutenir les personnes démunies et en difficulté, s’efforce de faire se lever les freins, tente de faire changer les regards face aux personnes en situation de handicap et les enfants orphelins, s’évertue à collecter, créer, vendre des objets et réaliser des événements au profit de la population de la RDC.

« Notre association se définit comme étant une invitation à être un peu plus humain », précise humblement sa présidente.


Article publié le mercredi 10 juillet 2019
157 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 157
Chargement...