Actualités : RDC

Paix dans le Pool : Isidore Mvouba réitère l’urgence du ramassage des armes | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo
 « Pour consolider le climat de paix qui s’amorce, il est urgent de procéder au ramassage des armes et à la réinsertion des ex-combattants. Il faut aussi mettre un terme à l’action nocive des coupeurs de route qui persiste entre Bangou Pouété et le village Mpassa, dans le district de Kindamba », a souligné Isidore Mvouba, clôturant la deuxième session ordinaire administrative de l'Assemblée nationale.

Conscient de ce que la paix est la condition sine qua non de toute existence et le levier indispensable au développement, le président de la chambre basse du parlement, également député de Kindamba, a évoqué l’impérieuse nécessité de créer les conditions idoines, pour que « la bêtise humaine » qui a endeuillé la population du département du Pool ne se récidive plus.

A cet effet, il a invité le pasteur Ntoumi à prendre ses responsabilités, en choisissant un seul statut. « Frédéric Bintsamou ne peut pas être en même temps un chef de guerre à la tête d’une milice armée, un chef religieux en tant que gourou d’une secte religieuse, et un chef d’un parti politique. Il doit faire son choix entre ces trois fonctions qui sont incompatibles », a martelé le président de l'Assemblée nationale.

Abordant le point sur les antivaleurs tant décriées ces derniers temps, Isidore Mvouba a fait savoir que la rupture qui a pris de l’ampleur depuis un moment, suite aux instructions du chef de l’Etat, devrait se poursuivre avec la même rigueur. Selon lui, cette initiative est un signal fort qui doit donner force et rigueur aux esprits timorés, afin de redynamiser l’économie nationale frappée de plein fouet par la crise causée par les contrecoups de la baisse drastique des prix du pétrole.

À  propos de cette crise, le président de l’Assemblée nationale a affiché son optimisme au regard des discussions qui vont bon train avec le Fonds monétaire international. «Bientôt, notre pays va entrer en programme avec le Fonds monétaire international. Quelques signes avant-coureurs le montrent à souhait. Comme l’hirondelle vole au-dessus de nos têtes, le printemps est proche », s’est-il réjoui.

Parlant du vote des lois, le président de l’Assemblée nationale s’est félicité du travail abattu par les députés pendant cette session qui a démarré le 1er février dernier. Toutes les quatorze affaires inscrites à l’ordre du jour ont été  examinées et adoptées. Parmi les lois approuvées, figurent celles portant composition et fonctionnement du Conseil économique, social et environnemental ; du Conseil consultatif des sages; du Conseil consultatif des personnes vivant avec handicap ainsi que  de la Commission nationale des droits de l’homme.


Article publié le mercredi 11 avril 2018
396 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 396
Chargement...