Actualités : Niger

Le petit jeu de Mme Bayard Mariama – Niger Inter
La présidente du Front de l’Opposition Indépendante (FOI), Mme Bayard Mariama, a envoyé un message vocal à des partisans. Il fait actuellement le buzz certainement en raison de certaines clarifications qu’il apporte sur le sens de la « lutte » que le FOI a engagée contre la loi de finances 2018.

En effet, le week-end dernier, quelques personnes se sont retrouvées à la place Toumo à Niamey pour dénoncer ladite loi. Ces personnes ont plutôt perturbé la circulation, obligeant les forces de l’ordre à interpeller les meneurs tard dans la nuit du dimanche au lundi.

Le message de la présidente permet d’en savoir plus sur les motivations de la lutte qui portait essentiellement sur le retour au bercail de Hama Amadou alors que ce dernier s’est abstenu de prendre un tel engagement dans l’interview qu’il a accordée à la chaine panafricaine Vox Africa, en fin de semaine dernière. Elle pense que le fameux retour de Hama toujours annoncé et toujours reporté est un sujet qui se vend.

La présidente du FOI a aussi recadré leurs propos qui dénonçaient les bases étrangères au Niger. On apprend que FOI n’est plus contre la coopération militaire avec les pays occidentaux.

A lire aussi….BILLET : MAMOU GAMATIÉ, LA NOUVELLE ÉGÉRIE DU FPR !

Enfin, elle annonce que l’opposition est une. Alors pourquoi parle-t-on d’opposition indépendante? Si on parle d’opposition indépendante, c’est qu’il y a une autre opposition sous tutelle, une opposition qui s’est reniée ou qui a pactisé avec le pouvoir. Son message a eu le mérite de clarifier beaucoup de choses. Le moins qu’on puisse dire Mme Bayard et ses ouailles s’engagent dans une lutte qui n’a rien de républicain puisqu’elle ne vise qu’à ramener un exilé volontaire en conflit avec la loi de son pays. Pourtant dans une autre vie d’opposante (copa 2016) Mme Bayard avait fait une profession de foi à savoir qu’elle luttait jusqu’au sacrifice ultime pour le souverain bien du peuple  nigérien. Sauf qu’elle vient de se dédire bassement à travers cet audio qui circule. Autant dire que dame Bayard n’a rien de Jeanne d’Arc ni de Saraouniya Mangou. Quel gâchis !

TB


Article publié le jeudi 8 février 2018
415 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 415
Chargement...