Actualités : Niger

Mali: Autorité du Bassin du Niger - Les Etats membres doivent s'acquitter de 1, 794milliards de FCFA - allAfrica.com
C'est la triste réalité révélée par la secrétaire exécutive de l'Autorité du Bassin du Niger (ABN), Mme Toupta Bouguena. C'était lors la 2e Conférence des parlementaires et acteurs de l'eau du Bassin du Niger, tenue du 27 au 29 novembre 2017 à Bamako.

Sans doute, l'organisation communautaire fait face à un sérieux problème de trésorerie. Les députés sont sollicités pour servir d'interface avec les états membres et les Partenaire Techniques et Financiers

Créée en 1980, l'ABN est chargée d'assurer le développement intégré, durable et concerté du bassin du Niger en vue d'assurer le bien-être et la prospérité des populations.

Selon la secrétaire exécutive de l'ABN, Toupta Bouguena, l'organisation a du mal à atteindre son objectif cela à cause des difficultés financières. Selon elle, les Etats membres ne s'acquittent pas régulièrement de leurs cotisations.

« A la date d'aujourd'hui, seule la Côte d'Ivoire a payé la totalité de sa contribution 2017. Le Mali et le Niger ont effectué des paiement partiels », a-t-elle regretté. « Le montant recouvré se chiffre à 754 651 874 FCFA soit 31% du montant du budget 2017. Le montant total des paiements, arriérés et des contributions se chiffre à 1, 285 milliards de FCFA sur un montant global arriérés et contributions de 3, 079 milliards de FCAF soit 42%. Les états membres restent donc devoir au secrétariat exécutif la somme de 1, 794 milliards de FCFA, au titre des arriérés et contributions au budget de fonctionnement 2017, alors qu'ils se sont engagés à payer les contributions le 31 mars de chaque année au plus tard », a détaillé Toupta Bouguena, secrétaire exécutive de l'ABN.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); « La situation financière crée des tensions de trésorerie permanente et oblige le secrétariat exécutif à recourir systématiquement aux découverts bancaires pour financer ses charges de fonctionnement », révèle la secrétaire exécutive de l'ABN, Toupta Bouguena.

Comme alternative crédible, Mme Toupta Bouguena compte sur le futur réseau des parlementaires pour le paiement des contributions par les Etats.


Article publié le vendredi 1 décembre 2017
75 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 75
Chargement...