Actualités : Senegal

KEDOUGOU – Jugé pour incendie volontaire de lieu habité ou servant à l’habitation : Seydou Diallo a été acquitté par la Chambre criminelle | Lequotidien Journal d'informations Générales
Seydou Diallo doit être l’un des plus heureux accusés présentés à la barre au cours de ce marathon judiciaire de la Chambre criminelle. Il est victime d’un règlement de comptes, il a passé un an derrière les barreaux avant que les poursuites à son encontre ne soient levées. Les faits qui lui ont valu sa comparution remontent au mois de mars 2019. Seydou vivait heureux avec sa copine Mariama jusqu’à la naissance d’un garçon. La médiation des membres de la communauté guinéenne n’a pas pu calmer les esprits. Le couple a fini par se disloquer. Ainsi, Diallo s’est trouvé une autre copine et Mariama, un autre homme nommé Bassirou. Mariama a soigneusement mûri son piège pour faire punir son ex-petit ami Seydou en l’accusant d’avoir commis un incendie volontaire sur son lieu d’habitation. Bassirou, l’actuel copain de Mariama, a enfoncé Diallo qui fut arrêté par la gendarmerie. Il a passé 12 mois en prison. Le parquetier a constaté que Mariama et son actuel copain Bassirou, les supposés témoins oculaires, n’avaient fait que des déclarations contradictoires sur les faits qui sont reprochés à Seydou Diallo. Ils ont agi pour régler simplement des comptes avec Seydou. Aussi, le représentant du ministère public a-t-il demandé la levée de la charge contre Seydou Diallo. Me Abdoul Aziz Ndiaye, avocat de la défense, a pensé que Bassirou doit être considéré comme partie civile puisqu’étant le nouveau copain de Mariama. «Dans l’enquête préliminaire, elle a déclaré être célibataire sans enfants. Elle a essayé de tromper les enquêteurs sur sa situation. Il y a eu erreur dans l’enquête préliminaire, on aurait pu essayer d’avoir aussi la version de la nouvelle copine de Seydou. La justice c’est du sérieux. On l’a privé de liberté pendant un an. C’était juste un règlement de comptes», fait savoir la robe noire La Chambre criminelle a levé toutes les poursuites d’incendie volontaire de lieu habité ou servant à l’habitation contre Seydou Diallo, qui a enfin recouvré la liberté totale. Correspondant

SourcePar Ibrahima DIEBAKHATE : Correspondant

Article publié le lundi 9 mars 2020
138 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 138
Chargement...