Actualités : burkina

Burkina Faso : Le ministre Simon Compaoré et les « fainéants » des (...) - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
class="texte entry-content" style="font-size:13px;"> Le choix du ministre d’Etat, ministre de la Sécurité, Simon Compaoré, ne répond pas à un simple dada institutionnel… C’est donc bien plus que pour répondre à une logique de tutorat (l’ONI étant rattaché au secrétariat général du ministère de la Sécurité) au regard de l’« implication diligente et conséquente » de celui-ci dans la nouvelle dynamique amorcée par l’ONI. C’est pourquoi, les responsables de l’ONI ont tenu à sa présence effective à la cérémonie. Une sorte de reconnaissance à ses efforts personnels, que le directeur général de l’ONI a soulignés et magnifiés par des salamalecs. Puis …

Dans une posture et un ton humoristiques qu’on lui concède, Simon Compaoré n’est pas allé du dos de la cuillère pour dévoiler ses sentiments. D’abord, vis-à-vis de ses hôtes du jour. « Vous êtes à féliciter (…). Très certainement, des gens d’autres pays viendront au Burkina pour s’inspirer de l’ONI », a-t-il lancé aux agents de l’ONI. Simon Compaoré n’a pas pu s’empêcher d’exprimer un ‘’faible’’ pour « ceux qui travaillent beaucoup … ». C’est dans cet esprit qu’il n’a de cesse saluer les efforts déployés par l’équipe de l’ONI au quotidien…

C’est tout naturellement donc que, l’ex-maire de Ouagadougou n’aime pas « les fainéants ».

« Dans la plupart des administrations, on n’a pas la possibilité de mesurer la contribution des agents. Il y en a qui bossent beaucoup, il y en a qui sont fainéants (excusez-moi du terme, mais il faut appeler un chat un chat) », a balancé Simon Compaoré avant de préciser sa pensée : « Et pour moi, ceux qui bossent beaucoup devraient gagner beaucoup et ceux qui sont fainéants devraient gagner peu ».

Article publié le jeudi 23 novembre 2017
92 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 92
Chargement...