Actualités : Senegal

ROCAMBOLESQUE AFFAIRE DE VENGEANCE : Pour reprendre les photos compromettantes de sa copine, Mouhamed Diop agresse Abdou Diop et lui soutire son téléphone et la somme de 300.000
« Hommes du monde entier, abstenez vous de courtiser une fille déjà amoureuse d’un autre ». Cela, le sieur Abdou Diop en sait quelque chose. En effet il avait décidé de tout faire pour sortir avec la jeune fille Maguette Diop (19 ans) déjà en relation avec le sieur Mouhamed Fall, mais il a fini par en payer le prix fort. Tout est parti d’un appel téléphonique du sieur Diop à la jeune fille Maguette Diop. Un appel venu au mauvais moment parce que trouvant la jeune fille avec son amoureux. Très en colère, son amoureux demande des comptes à sa copine et menace de la quitter si elle ne lui disait pas la vérité. Celle-ci, ne voulant pas perdre son copain passe à table et déclare à son «cœur» qu’effectivement elle sort avec Abdou Diop mais que s’il en est ainsi, c’est parce que ce dernier détient des photos d’elle dans une tenue indécente. Ainsi l’amoureux demande à sa copine de fixer un rendez vous au sieur Diop afin de lui régler son compte. C’est dans ces circonstances que la jeune fille appelle son autre prétendant pour lui demander de la rejoindre dans une maison. Sans douter de quoi que ce soit, le sieur Diop ferme boutique et court rejoindre sa «copine». Arrivé dans la maison du rendez-vous, Abdou Diop se fait assommer par l’autre amoureux de Maguette Diop, Mouhamed Fall. Conséquence: une bagarre éclate une bagarre. Le sieur Fall confisque le téléphone et l’argent de Abdou Diop. Interpellé à la barre, le sieur Mouhamed Diop reconnait avoir agressé et repris le téléphone de celui qui voulait lui piquer sa Maguette mais nie avoir pris son argent. «Abdou Fall détenait des photos de ma copine Maguette et la faisait chanter alors qu’on se connait tous les deux. Je n’ai pas eu d’autre alternative que de régler les choses moi-même. Je reconnais avoir pris son téléphone mais c’était dans le seul but d’effacer les photos de ma copine. Mais je n’ai jamais pris son argent. D’ailleurs, quand j’ai ouvert le téléphone, il n’y avait qu’une seule photo de Maguette et cette photo n’avait rien de sexy. Mais il y avait des photos d’autres filles presque toutes nues», a expliqué le mis en cause à la suite de sa copine qui n’a pas pu être constante dans ses déclarations. Convoqué à la barre pour témoigner, le sieur Khadim Sylla qui a joué les bons offices entre les deux parties a conforté les déclarations de la partie civile. Suffisant pour que le ministère publique se persuade de la culpabilité des mis en cause. Ainsi, prenant ses réquisitoires, le procureur de la République demande au Tribunal de déclarer les prévenus coupables des délits qui leur sont reprochés et pour la répression, il demande de les condamner à 2 ans dont 6 mois ferme. Un réquisitoire qui n’a pas été du goût de la défense qui le juge très sévère. Pour les robes noires, il est absurde de requérir 2 ans de prison en se basant uniquement sur les déclarations d’une partie civile. Pour eux, c’est la relaxe purement et simplement qui s’impose. Après concertation, les juges du tribunal des flagrants délits de Dakar ont décidé de mettre l’affaire en délibéré pour après-demain mercredi 28 septembre prochain. source : jotay Article Lu 1385 fois

Article publié le mercredi 28 septembre 2016
676 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 676
Chargement...