Imprimer
Benin

L'événement Précis – Nomination au MTCS: Ces noms qui font jubiler les acteurs culturels

 Nomination au MTCS: Ces noms qui font jubiler les acteurs culturels Avr 13, 2018Art et Culture, Slide0

Koffi Attede, Editeur

Au titre des mesures individuelles prises au Conseil des Ministres de ce mercredi 11 avril 2018, le secteur des Arts et du Tourisme a enregistré plusieurs nominations. Au total, 30 cadres ont été nommés et redéployés dans l’administration culturelle. Parmi eux, il y en a qui font jubiler le monde culturel.

Les nommés sont à majorité, des jeunes. Une option faite par le ministre Oswald Homéky, depuis sa promotion au Ministère des sports. La jeunesse fait donc progressivement son entrée dans l’administration culturelle. Reste à savoir si les choix opérés permettront d’obtenir les résultats escomptés, dans un secteur où les deux ans du régime du Nouveau Départ n’ont pas encore permis d’avoir des résultats mesurables.

Koffi Attede fait l’unanimité parmi les nommés.

Une nomination parmi les 30 enregistrées au Conseil des Ministres, retient particulièrement l’attention des acteurs culturels. Il s’agit de Koffi Attede, désormais fait Directeur des Arts et du livre (DAL), en remplacement de Léon Zoha, qui a démissionné de son poste, il y a quelques mois. Sur les réseaux sociaux, des témoignages du bon casting opéré par le Ministre du tourisme, de la culture et des sports, Oswald Homéky fusent de toute part. Il en est ainsi parce que Koffi Attede est un promoteur culturel, bien connu dans le monde des Arts et de la Culture. Directeur des Editions Plurielles, il est également le promoteur de l’événement Plumes Dorées, vieux de 10 ans déjà. Il s’agit donc d’un acteur clé de la chaine du livre, qui a de solides et intelligentes relations avec le monde des Arts et de la culture. Et c’est justement pour ça que tous s’accordent à conclure que « c’est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut ». Ces directeurs confirmés ! Le Directeur du Fonds des arts et de la culture (FAC), Gilbert Déou-Malè se trouve conforté dans son fauteuil d’antan. Il garde alors son poste en dépit du vent de balayage qui a soufflé au Ministère du Tourisme, de la culture et des sports. Déjà très proche des acteurs culturels, puisque lui-même artiste, Gilbert Déou-Malè aura réussi à être davantage admiré par ses pairs, grâce au combat qu’il a mené sous l’ancien ministre, Ange N’Koué, pour préserver les intérêts de l’institution. C’était à l’époque où personne ne jurait du maintien du Fonds sous le régime de la rupture, vu les nombreuses voix qui se sont levées pour démontrer son inutilité. Malgré ses soubresauts, Gilbert Déou-Malè a tenu tête au Ministre Ange N’Koué, tout en réussissant à maintenir le Fonds, même si ces activités demeurent jusque-là bloquées. C’est ce qui le rapproche davantage des acteurs culturels. Outre Gilbert Déou-Malè, le Directeur de l’Ensemble artistique national, reste et demeure à son poste. Marcel Zounon, Président de la troupe de danse Towara, promoteur du festival des rituels et des danses masquées (FERIDAMA), est un homme du milieu culturel. Ses innovations à la tête de l’Ensemble artistique national, avec à la clé, la création du Chœur polyphonique national et les opportunités d’expression artistique du Ballet national au plan international qu’il réussit toujours à offrir au Bénin ont sûrement convaincu le ministre Oswald Homeky, qui a fini par le confirmer à son poste. Parmi les directeurs maintenus, on retient aussi le Directeur du Centre national de la cinématographie et de l’image animée, Eric Todan. Au-delà de toutes ces cadres maintenus, il y a le cas de ceux qui changent de poste, à l’instar de Richard Sogan, le désormais ex-Secrétaire général du ministère, nommé à la faveur de ce Conseil des Ministres, Conseiller Technique à la culture. Il cède ainsi sa place à l’ancien Directeur Adjoint du Cabinet du Ministre, Bellaminus Kakpovi, qui devient ainsi le Secrétaire Général du Ministère du Tourisme, de la culture et des sports. Découvrez en intégralité, la liste de toutes les personnes nommées.

Donatien GBAGUIDI

 


Article publié le Friday, April 13, 2018