Actualités : Niger

Fichier biométrique : La CENI détecte 159.000 doublons sur 3.492.000 enrôlés dans quatre régions | ActuNiger



(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});



Cette délégation constituée des membres du gouvernement, des secrétariats généraux de la présidence et de la primature voulait, à travers cette visite, s’imprégner de la réalité du processus d’élaboration du fichier électoral biométrique au Niger. Ainsi, cette délégation a visité le VSAT installé sous financement du PNUD, la salle du serveur, et a suivi une présentation sur le processus d’élaboration du fichier électoral biométrique. Ce processus se décline en 15 étapes qui sont : l’enregistrement des données biographiques, la saisie dans les kits d’enrolement, la capture des empreintes digitales, de la photo, de la signature, de la numérisation de la pièce d’état civil, la délivrance du récépissé, la centralisation des données d’enrolement au niveau communal, régional et central. Puis interviendront la déduplication des données, le traitement des contentieux et prise en compte des corrections, l’impression et affichage des listes provisoires, le traitement des contentieux prise en compte des corrections et génération des bulletins de vote, et enfin l’impression des cartes électorales et des listes définitives, des listes d’émargement. Au terme de cette visite le Premier Ministre Brigi Rafini s’est dit ‘’très impressionné et agréablement surpris’’ par ce qu’il a vu. ‘’A l’issue de cette visite, on s’est rendu compte de ce que nous aurons un fichier fiable, sécurisé. Il n’y a plus de possibilité de fraude, ni de voter plusieurs fois. Ce qui rassure tous les citoyens nigériens. Désormais, avec ce fichier biométrique, qui est entrain de connaitre sa finalisation, nous sommes convaincus que nous aurons un fichier sain, fiable qui va permettre aux nigériens d’être confiants à leur système électoral. Leur droit de vote sera effectif. Et il n’y aura pas de fraude que nous avons connue par le passé’’, a déclaré le Premier Ministre Brigi Rafini. Il a, enfin, tenu à féliciter la CENI pour ‘’le travail abattu, la maîtrise qu’ils ont de cette technologie, et qui rassure’’. Quant au Président de la CENI, Me Issaka Souna, il a indiqué à la presse vouloir que tous les acteurs impliqués dans le processus électoral soient ‘’témoins de l’état d’avancement du processus’’. ‘’Nous sommes à une étape par laquelle on peut commencer à démontrer la fiabilité d’un fichier électoral par les moyens utilisés et les méthodologies que nous suivons. Vous avez pu voir que toutes les anomalies qui étaient contenues dans le fichier sont apparues au cours des traitements. Nous allons nous efforcer de les corriger. C’est la preuve que les élections à venir seront organisées sur la base d’une liste électorale sécurisée, sûre, fiable, et que les citoyens vont voter, une personne-une voix’’ , a-t-il laissé entendre. Me Issaka Souna a rassuré qu’il n’y aura pas ‘’de fraude, et ceux qui essaieront seront rattrapés les uns et les autres’’ tout en annonçant que ‘’ce fichier sera livré dans les délais’’. Les élections générales débuteront au Niger en 2020 pour prendre fin en debut 2021 avec le deuxième tour des présidentielles, indique-t-on.


ANP



 


(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Article publié le mardi 25 février 2020
205 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 205
Chargement...