VISITE À LA CITE INTERDITE DE BEIJING : Les journalistes nigériens découvrent le plus grand musée de la Chine
Dernières publications dans cette catégorie
 .  IMPRESSIONS du NIGER…(du 29/2 au 7/3/2004) - lundi 17 janvier 2005
 .  Pour conjurer la menace des années blanches, Les étudiants nigériens se connectent - vendredi 14 janvier 2005
 .  POTERIE DE BOUBON : La tradition ne paye pas - vendredi 14 janvier 2005
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 9538



-->
Les professionnels des medias du Niger qui avaient séjourné du 1er au 20 septembre 2013 ont visité le 20 septembre 2013 la Cité interdite de Beijing appelée communément le palais impérial ou le Musée du palais. La vingtaine de journaliste a durant deux heures découvert les merveilles de cet important palais. Ils ont été en contact direct avec les nombreux palais qui constituent cet imposant palais, qui est aujourd’hui l’un des cites touristiques de la planète qui attire le plus de touristes en provenance de la Chine et aussi des autres pays de la planète.



« Ce n’est parce que nous sommes au troisième jour de la fête de la lune (jours fériés) qu’il y’a beaucoup de touristes, la Cité interdite est de tout temps envahis par les touristes et aussi les chinois qui ne se lassent pas de visiter ce haut plein de symbole pour les chinois » a déclaré notre guide Jiang Zhi Xing. La construction de ce chef d’œuvre classé patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987 a été initiée en 1240, par l’empereur Yongle. Le palais impérial fut le siège de quatorze empereurs de la dynastie Ming et dix autres de la dynastie des Qing. Située non loin de la grande place Tian’anmen, non loin du mausolée de Mao Zedong, la Cite interdite de Beijing s’étend sur une superficie de plus de 72 hectares. D’une longueur de 960 m et d’une largeur de 750m, elle compte environ 1.000 pièces. Retenons que c’est sur le balcon surplombant la principale porte donnant accès au palais impérial que Mao Zedong a proclamé le 1er octobre 1949 la République populaire de Chine. Vu l’importance de ce haut lieu plein de symbole pour les chinois que les autorités chinoise continuent à entretenir de main de fer la Cité interdite. A cet effet, le plus grand musée de Chine été profondément rénové et continue de bénéficier des travaux de réfection.






Article publié le mercredi 2 octobre 2013
9538 lectures
56ème anniversaire de la Proclamation de la République du Niger
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires