Images du FIMA 2007 par Danièle Luyckx
Dernières publications dans cette catégorie
 .  IMPRESSIONS du NIGER…(du 29/2 au 7/3/2004) - lundi 17 janvier 2005
 .  Pour conjurer la menace des années blanches, Les étudiants nigériens se connectent - vendredi 14 janvier 2005
 .  POTERIE DE BOUBON : La tradition ne paye pas - vendredi 14 janvier 2005
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 8911

Le FIMA, au fil des éditions, a acquis la maturité pour s’affirmer comme événement culturel du continent africain. Il s'est forgé une réputation à même de surmonter l'adversité et d'accueillir en terre africaine du Niger les célébrités de la mode et de la musique du monde entier.
Il a fait revivre dans le pays et en particulier dans l'esprit des jeunes, les cultures nationales dans leur diversité et leur originalité. Il a tracé le chemin à suivre à des nouveaux talents et assuré, par le biais d'une florissante création artistique et culturelle, une représentation hautement appréciée du Niger, de son peuple et de sa culture.

L'édition 2007 qui s’inscrit dans un cadre urbain, à Niamey, la capitale, sera un espace d'expression du beau, un cadre d'affirmation des valeurs culturelles les plus sûres de l'Afrique et du monde.

À l'ensemble des festivaliers du FIMA, je dis "Barka da zuwa" (bienvenu en haoussa) et "Koubeyni" (bienvenu en zarma).

Et plaise à Dieu, la fête sera belle.

OUMAROU HADARY
Ministre de la Culture, des Arts et de la Communication du Niger

En 2007, le FIMA, Festival International de la Mode Africaine, manifestation culturelle d’envergure internationale, initiée en 1998, fête sa 6e édition. Il a été crée afin de mettre la culture au service de la paix et de la cohésion sociale dans le monde et en Afrique.

Comme les années précédentes, il se fera annoncer par la Caravane Alphadi, défilé itinérant qui parcourt les capitales africaines pour révéler les talents émergents de la mode et de la musique de ce continent. Nous menons un combat pour la reconnaissance d’une Afrique positive, noble et prestigieuse, car nous croyons en ses capacités et en ses potentialités.

Nouveauté de cette édition, le Festival Hip-Hop car nous sommes convaincus de la portée universelle du message véhiculé par les oeuvres musicales et leurs nouvelles tendances Ce concours permettra de créer une dynamique pour implanter une industrie culturelle afin que les artistes jouissent d’une meilleure exploitation de leurs oeuvres. Il sera un point d’appui pour renforcer la reconnaissance des progrès et des innovations des jeunes talents d’Afrique.

Au nombre des projets initiés par le FIMA, celui de l’Ecole Africaine de la Mode et des Arts sera réactivé lors d’un colloque qui déterminera la faisabilité de cette ambitieuse création éducative.

Sources : www.fima-africa.com
Article publié le samedi 1 décembre 2007
8911 lectures
56ème anniversaire de la Proclamation de la République du Niger
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires